« Les Vins du Burkina » : La marque de vin 100% Burkinabè

décembre 3rd, 2019 | par afriktilgre@
« Les Vins du Burkina » : La marque de vin 100% Burkinabè
Agroalimentaire
0

Madame Christine Naré est une entrepreneure Burkinabè qui a fait du made in Burkina Faso sa marque de fabrique. Depuis quelques années, elle a mis sur le marché sa marque de vin dénommée, Les Vins du Burkina. Un vin 100% Burkinabé, naturel et produit à base des produits locaux.

C’est partant de l’appel de Thomas Sankara à produire et à consommer Burkinabé que Christine Naré a germé l’idée de produire du vin à base des produits du terroir. Aujourd’hui, elle est à la tête de Mister H, une SARL qu’elle a fondée il y’a plus de 20 ans. Son entreprise s’est spécialisée dans la production et la commercialisation de sa marque de vin « Les vins du Burkina ».

Dans son usine sise au quartier Dassasgho, à Ouagadougou, vous y trouverez plus d’une dizaine de variétés de vins. Notamment, le vin de Gingembre, de Goyave, de Sorgho, de Sibi (Raisin locale), de Détarium, de Wedga (Liane ligneuse), de Mugunuga (Jujube), de Baobab (Teodo), de Karité, d’Oseille, etc. Des vins naturels et de qualité issus des fruits et céréales locaux collectés auprès des producteurs et associations Burkinabé.

Une vue des différentes variétés de vins exposées à la boutique de l’entreprise

A en croire Naré Christine, le vin est produit épisodiquement en fonction de la saison et de la disponibilité des matières premières. Cependant, un système de conservation est mis en place afin de disponibilser le produit sur le marché durant toute l’année. « Quand nous produisons un vin, nous ne le vendons pas avant qu’il n’ait eu au minimum 12 mois. Nous avons des vins que nous mettons en bouteille après 2 ans de conservation. >>, explique-t-elle.

Pour se positionner sur le marché occupé par ses concurrents, l’entreprise mise sur une recette secrète : l’utilisation de fruits naturels, sans conservateurs, sans additifs, ni produits chimiques. En termes de commercialisation, Les Vins du Burkina sont disponibles sur place dans la boutique de l’entreprise sise à Dassasgho, chez certains grossistes et dans certaines boutiques.

Christine Naré veut faire du ” Consommons Burkinabè” une réalité comme l’a souhaité Thomas Sankara

Même si, une stratégie commerciale et de communication n’est pas mise en place, « nos produits sont commandés par les services administratifs, la présidence, et autres, lors des cérémonies>>, rapporte Naré Christine.

Avec les moyens de bord, la fonctionnaire à la retraite enregistre un chiffre d’affaires annuel d’environ 2 à 3 millions. Quant à son chiffre de vente, il atteint son pic durant les périodes de fêtes.

Femme battante et ambitieuse, Naré Christine a reçu plusieurs distinctions et demeure un modèle de leadership féminin à encourager. Malgré la concurrence et la mévente dû à la situation que traverse le pays, elle garde espoir d’un lendemain meilleur. Elle invite par ailleurs les Burkinabè à consommer local surtout à consommer sa marque, Les Vins du Burkina.

Fernand Appia

53 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *