Lancement de l’initiative multilatérale dediée À L’agroecologie En Afrique : International Agroecological Movement For Africa, (Iam Africa)

janvier 17th, 2021 | par afriktilgre@
Lancement de l’initiative multilatérale dediée À L’agroecologie En Afrique : International Agroecological Movement For Africa, (Iam Africa)
Agro-pastoral
1

Plus de 100 acteurs européens et africains, ont signé le 11 janvier 2021, en France, une charte d’engagement en faveur du développement des filières agro-pastorales en Afrique et notamment au Sahel ; L’initiative inédite, veut redimensionner et sanctuariser la coopération agricole entre l’Europe et l’Afrique tout en veillant à la protection de la biodiversité, bien commun mondial.

La récente crise sanitaire a révélé ces derniers temps les capacités de résilience de l’agriculture africaine. Face à la fermeture des frontières, à la baisse du pouvoir d’achat dans les zones urbaines, aux fortes perturbations sur le marché international des matières premières et en considération de la disponibilité de la main d’œuvre agricole généralement non affectée par le virus et très peu impactée par les restrictions de circulation, la forte demande de produits alimentaires des villes a constitué une formidable incitation à l’augmentation et à l’écoulement des productions locales.

Dans ces conditions, plus que jamais, l’agriculture devrait compter parmi les principaux leviers de développement du continent. A ce titre, un changement de paradigme apparaît indispensable. Ainsi, la modernisation de ce secteur, notamment par l’agroécologie, l’agriculture numérique et le social business, doit redevenir une priorité. C’est un enjeu d’ordre économique, social, environnemental, sécuritaire et démocratique.

Pour répondre à ces défis multidimensionnels, plus de 100 opérateurs de toute la chaine de valeur agricole, ont lancé en marge du One Planet Summit 2020, I’m Africa.

Ecomnews Afrique

407 vues

One Comment

  1. VILSBOL KURT says:

    Quand nous sommes conscient que nous tous, 100% de nos populations vie en consomment de l’agriculture, l’élevage et de la pêche; je trouve aberrant de parler de soutien aux ses trois secteur. Nos pères et maires, frères et sœurs a la campagne devrais être les meilleurs payé.
    Mais le grand business ont prit le major benefice, sont devenue riche et essaye de diriger tout les monde, y comprit le producteurs de notre nourriture. Si un kg de riz est vendue par le fermier pour 100F le kg mais vendu au supermarché à 1.000F le kg. Il y a de voleurs de ces 90%. Évidement il faut payé le transport et le manutation pour le ramener en ville. Mas que ça coûte 90% est du vol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *