Entrepreneuriat Agricole: Kilsi Holding lance le PGF/B dans le Centre-Ouest Burkinabè

septembre 20th, 2021 | par afriktilgre@
Entrepreneuriat Agricole: Kilsi Holding lance le PGF/B dans le Centre-Ouest Burkinabè
Agro-pastoral
0

La commune de Sourghou a abrité, le samedi 18 septembre 2021, la cérémonie de lancement du Projet Grand Fermier du Burkina (PGF/B) dans la région du Centre-Ouest. Porté par Kilsi Holding, le PGF/B est évalué à 3 milliards  de FCFA et vise à impulser une nouvelle dynamique dans l’entrepreneuriat agropastoral, en intégrant le développement local participatif. Dans ce cadre, un centre de formation sera réalisé à Sourghou pour former les jeunes aux métiers liés à la production agro-pastorale.

Après Saaba, Koubri, Kombissiri, Doulougou, Ipelcé, Komsilga, Komki Ipala, Ziga, Ziniaré, Zitenga, Donsin, Boussé, Laye, c’est au tour du Centre-Ouest de recevoir le Projet Grand Fermier du Burkina (PGF/B). Estimé à 3 milliards de F CFA, ce projet va regrouper des porteurs de projets  en agropastoral sur des superficies  d’exploitations aménagées en fermes agro-sylvo-pastorales avec les commodités essentielles telles que l’eau de forage, les engins agricoles tracteurs et motoculteurs, les techniciens et ingénieurs en production animale et végétale, de la main  d’œuvre de qualité par le biais des centres qui seront érigés.

Lire aussi

Le PGF/B vient proposer de nouvelles approches rendant moins couteux les investissements, tout en tendant à une modernisation du domaine agro-pastoral. Il met à la disposition de la jeunesse et de ceux qui vont l’intégrer, des financements allant de 500 milles F CFA à 3 millions de F CFA sans intérêts.

Kassoum Ilboudo, PCA de Kilsi Holding

En ce qui concerne la commune de Sourghou, un centre à vocation agropastoral sera réalisé précisément à Kougsin. « Ce centre formera les jeunes et femmes aux métiers de l’élevage, l’agroforesterie, la maraicher culture, la savonnerie, et la transformation agroalimentaire », explique Kassoum Ilboudo, PCA de Kilsi Holding.

Pour éviter l’abandon des fermes, Kilsi Holding va intervenir directement sur les périmètres des exploitants pour un suivi des activités. L’entreprise va également affecter des ouvriers qualifiés et des ingénieurs pour superviser les travaux.

Pose de la première pierre du centre à vocation agro-pastoral à Kougsin

Ainsi, Kassoum Ilboudo invite les porteurs de projets à souscrire massivement. « Nous avons permis que tous ceux qui voudront intervenir dans ce projet le fassent de façon progressive, en fonction de leurs moyens. Même si vous avez 20 000 F CFA, 50 000 F CFA, vous pouvez intégrer ce projet et devenir propriétaire d’une ferme>>, informe-t-il.

Tout en affichant sa disponibilité à accompagner cette initiative qui offre plusieurs opportunités à sa population et donnera un nouveau visage à sa commune, Abdoul Salam Kaboré Maire de la commune de Sourghou a appelé ses administrés à accorder une attention particulière au projet.

Abdoul Salam Kaboré Maire de la commune de Sourghou

Par la suite Seydou Koanda, Président du Conseil Régional de la Jeunesse du Centre-Ouest, a laissé entendre que le futur centre de formation va permettre de renforcer les capacités des jeunes et accroitre  leur employabilité. Les fermes qui seront créés vont offrir de l’emploi et développer d’autres secteurs notamment celui de la transformation, se réjouit-il. Rappelons que le PGF/B  sera  exécuté en 05 ans (2021- 2026) dans une  trentaine de localités du pays. Pour la région du Centre-Ouest, les zones de Koudougou, Sourghou, Sabou Godé, Nadoulou, Guirgho, Tita, Léo et Sapouy sont couverts par le projet.

Fernand Appia

471 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *