Campagne de reboisement << Ouaga la verte>>: 1200 plants mis sous terre

septembre 11th, 2021 | par afriktilgre@
Campagne de reboisement << Ouaga la verte>>: 1200 plants mis sous terre
Le fil vert
0

Sous l’initiative de Roland Armand Pierre Beouindé, Maire de la commune de Ouagadougou, a eu lieu ce samedi 11 septembre 2021, le lancement de la troisième édition de la campagne de reboisement « Ouaga la verte, Ensemble bouclons la ceinture verte de Ouagadougou>>. Pour l’occasion, 1200 arbres ont été mis sous terre sur 03 hectares.

Depuis 2018, la mairie de Ouagadougou est dans une dynamique de réhabilitation de la ceinture verte, à travers une approche multi-acteur durable, impliquant les entreprises citoyennes, les acteurs de la société civile et les riverains. Dans cette optique, le Maire a procédé ce samedi 11 septembre 2021 à la mis sous terre d’un baobab, en guise de lancement de l’édition 2021 de la campagne de reboisement << Ouaga la verte, Ensemble bouclons la ceinture verte de Ouagadougou>>.

Le bourgmestre de la ville de Ouagadougou a donné le top départ en plantant un Baobab

Pour la présente campagne de reboisement, ce sont 1200 arbres de divers espèces (Manguier, goyaviers, baobab…) qui ont été plantés sur les 03 hectares de la ceinture verte de Ouagadougou réservés et aménagés à cet effet. Il faut noter que cette approche multi-acteur a permis à ce jour de reboiser 6 hectares et de créer environ 300 emplois.

Lire aussi

Un résultat qui réjouit particulièrement le Maire Armand Roland Pierre Beouindé pour qui la réhabilitation de cette ceinture verte tient à cœur car elle va permette de donner un second poumon à la ville de Ouagadougou. L’innovation dit il, est qu’elle va servir en même temps de lieu de cultures maraîchers et de lieu pour les pépiniéristes de pouvoir faire des plantes ornementales.

Armand Pierre Beouindé invite les Ouagavillois à contribuer à la réhabilitation de la ceinture verte

Pour entretenir et créer un environnement favorable au développement des arbres, des forages ont été construits sur le site, afin d’arroser les plantes en saison sèche et de permettre aux femmes d’arroser leurs jardins potagers. Sur toute l’étendue de la ceinture verte, il est prévu selon le Maire de la commune de Ouagadougou, des zones d’arbres fruitiers, des zones d’arbres médicinales, des zones de recherches scientifiques, des espaces de loisir, etc.

La ceinture verte est un espace de 1045 hectares imaginé dans les années 70 pour servir de poumon vert à la ville et de remparts aux vents de l’harmattan. Elle a le potentiel de fournir 50.000 emplois verts à la ville de Ouagadougou grâce à l’initiative d’agroforesterie. C’est pourquoi, le Maire invite les Ouagavilois à réhabiliter cet espace pour non seulement en faire une forêt, mais également un lieu de production d’aliments frais et sains pour nourrir les près de 3 millions d’habitants d’aujourd’hui, et les 12 millions d’habitants de demain.

Il faut noter que cette initiative a reçu une reconnaissance internationale au niveau de la ville de Paris, ce qui va permettre d’attirer des investisseurs.

Fernand Appia

223 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *