Burkina Faso: Le projet climat prépare sa pépinière à La

mai 19th, 2020 | par afriktilgre@
Burkina Faso:                          Le projet climat prépare sa pépinière à La
Le fil vert
1

A La, un village de la province du Boulkièmde, les membres du point focal du projet climat s’activent dans la réalisation de pépinières, afin de procéder à des opérations de reboisement au cours de la saison pluvieuse. Le vendredi 15 mai dernier, le coordonnateur de l’association le Baobab, une des associations en charge de la mise en œuvre du projet, est allé constater l’avancement des travaux.

Le vendredi 15 mai, Fulgence Yaméogo, coordonnateur de l’association le Baobab, est allé trouver des points focaux en plein travaux de pépinière. Pot en plastique à la main, devant un tas de terre enrichie, Gaston Zongo et ses collègues n’avaient d’yeux que pour la préparation des futurs plants qui serviront au reboisement à La, un des villages bénéficiaires du projet climat. Il faut noter que les pépinières sont composées d’acacia nilotica, d’acacia mellifera, de samanea sam, de gliricidia cepium, de leuceana leucocephala, d’albizia lebhech ( ce sont des arbres fertilisants), de baobab, et de parkia biglobosa ( une espèce forestière locale).

Gaston Zongo ( bonnet blanc sur la tête) et son équipe en plein travail

Pendant que le vieux Zongo enfouissait les semences dans les pots, il nous dira qu’ils sont à pied d’œuvre depuis le mercredi 13 mai. Ce qui leurs a permis d’épuiser le stock de 1300 pots qu’ils ont reçu au départ.

Par la suite, il a laissé entendre que les plants qui sortiront des pots peuvent être mis en terre à partir du mois de juilllet. Face à cette affirmation, le coordonnateur de l’association le Baobab a confié que le reboisement devait normalement débuter au mois de juin, pour permettre aux plants de profiter pleinement de la saison des pluies, mais l’avènement de la maladie à coronavirus a stoppé momentanément les activités du projet, créant ainsi un retard d’un mois. Toutefois Fulgence Yaméogo a tenu à dire que, toutes les dispositions seront prises pour assurer un bon taux de reprise aux plants.

Sougrinoma Ismaël GANSORE

136 vues

One Comment

  1. Pingback: Projet Climat: Une force qui tacle la sahélisation du Centre-ouest Burkinabè | Afrik Tilgré : L'actualité du monde rural en un clic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *