Utilisation Sécurisée des Pesticides: La Scoop CA Cima BF outille plus d’une centaine de producteurs

novembre 17th, 2021 | par afriktilgre@
Utilisation Sécurisée des Pesticides: La Scoop CA Cima BF outille plus d’une centaine de producteurs
Agro-pastoral
0

Plus de cent producteurs de l’Organisation Zai pour un Burkina Meilleur (OZBM) ont été formés, le mardi 16 novembre 2021 à Ouahigouya, sur l’usage et les risques des pesticides. Une initiative de la Société coopérative des Commerçants d’Intrants et de Matériels Agricoles du Burina Faso (Scoop CA Cima BF) en collaboration avec la Direction de la Protection des Végétaux et du Conditionnement (DPVC).

La Société coopérative des Commerçants d’Intrants et de Matériels Agricoles du Burkina Faso (Scoop CA Cima BF), en collaboration avec la Direction de la Protection des Végétaux et du Conditionnement (DPVC), a initié le mardi 16 novembre 2021 à Ouahigouya, une formation sur l’usage et les risques des pesticides au profit de plus d’une centaine de producteurs de l’Organisation Zai pour un Burkina Meilleur (OZBM). Selon le formateur Nicolas Ouédraogo, Responsable de la protection des végétaux de la région du Nord, cette activité va permettre aux participants de savoir comment reconnaître, choisir et utiliser un pesticide homologué au Burkina Faso.

Nicolas Ouédraogo, Responsable de la protection des végétaux de la région du Nord

A en croire Harouna Zoundi, PCA de la Scoop CA Cima BF, la présente formation constitue un axe important de leur avant-projet « sensibilisation des ménages agricoles des femmes et des enfants contre les effets néfastes dus à la mauvaise utilisation des pesticides de synthèses ». Elle vise à sensibiliser les ménages agricoles pour réduire les cas d’intoxication dus à la mauvaise utilisation des pesticides de synthèses, précise-t-il. Cette réduction des cas d’intoxication passe par l’adoption de bonnes pratiques agricoles, notamment le respect des dosages et l’intégration progressive des engrais et pesticides organiques bio, se convainc Harouna Zoundi.

Harouna Zoundi s’adressant aux membres de l’Organisation Zai pour un Burkina Meilleur (OZBM)

Dans le camp des participants, Amadou Traoré Vice-président de l’OZBM a salué une formation enrichissante au regard de son caractère interactif et de la qualité des informations reçues. « La formation est arrivée à point nommé. Elle est organisée au moment où les producteurs maraichers s’apprêtent à entamer leurs activités. Certains de nos membres ont révélé qu’ils utilisent les boîtes de pesticides comme ustensiles pour acheter de l’huile, faire la cuisine et boire de l’eau. Grace à ce qu’ils ont appris aujourd’hui, je pense qu’ils se débarrasseront de ces habitudes», a-t-il poursuivi.

Amadou Traoré Vice-président de l’OZBM

A l’issue de la formation, Aicha Ouédraogo a promis de ne plus jeter les bidons de pesticides à l’air libre, et de bannir toute idée de réutilisation des bidons vides à d’autres fins. Quant à Moutaga Traoré, un autre participant, il dit avoir saisi l’utilité de bien s’équiper pour pulvériser son champ, afin d’éviter les maladies.

Aicha Ouédraogo a pris part à la formation

Fort des connaissances acquises lors de cette formation, l’OZBM a souhaité signer un protocole d’accord avec la Scoop CA Cima BF, pour bénéficier permanemment d’intrants de qualité et d’un appui conseil conséquent.

Il faut retenir qu’au-delà de sa mission principale qui est de disponibiliser des intrants et  matériels agricoles de qualité à des coûts abordables au profit des producteurs, la Scoop CA Cima BF s’investit dans la formation et la sensibilisation des producteurs. Hormis Ouahigouya, la ville de Manga et de Dédougou ont déjà bénéficié de cette initiative qui compte faire le tour des 13 régions du pays.

Fernand Appia

107 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *