REBOISEMENT : Les VAN resserrent la ceinture verte

septembre 2nd, 2019 | par afriktilgre@
REBOISEMENT : Les VAN resserrent la ceinture verte
Le fil vert
0

Le 3e vice-président de l’Assemblée nationale et le député Moussa Zerbo ont donné le top départ du reboisement

La ceinture verte de Ouagadougou a recu ce samedi 31 Août 2019 400 plants de la part des Volontaires de l’Assemblée Nationale (VAN) en fin de mission. La mise en terre de ces arbres s’est faite en  présence du troisième vice-président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable  Issaka Congo.

Ce sont des caicédrats et des colatiers que les Volontaires de l’Assemblée Nationale ont décidé de mettre en terre à Tanghin, sur la ceinture verte de Ouagadougou, pour marquer d’une pierre blanche la fin de leur séjour de trois mois à l’hémicycle. Une action de reforestation qu’ils ont baptisé ≪Un député, un arbre≫. La ceinture verte a donc été renforcée avec 127 plants, soit le nombre total d’élus nationaux. Le reste des 400 pieds a été remis aux ménages voisins dudit espace vert. Selon le porte-parole des VAN Bamouni Bagouinda le but ultime de cette plantation d’arbres est de contribuer à la conservation de la biodiversité, et à la lutte contre l’avancée de la désertification. Il a profité de l’occasion pour inviter les autorités ainsi que les citoyens lambda à multiplier les actions en faveur de la protection de l’environnement. Par la voie de Bamouni Bagouinda, les VAN ont affirmé haut et fort qu’ils ont passé un trimestre très riche en expériences à la représentation nationale.

Par la voie de Bamouni Bagouinda les VAN ont confié qu’ils ont passés d’agréables moments de travail à l’Assemblée Nationale.

 Le président de Fédération Nationale des Pepineristes et Jardiniers du Burkina Faso Issaka Wahabou Ilboudo a souhaité que le reboisement des VAN soit suivi d’actions de protection, afin que les plants mis en terre survivent. Il a proposé que les arbres soient protégés par des grillages et arrosés pendant la saison sèche. Le site etant une grande réserve non clôturée, Issaka Wahabou Ilboudo a pris l’engagement de trouver des Hommes qui s’occuperont des plants tout en pratiquant la maraîchage, s’il reçoit une clôture. Le directeur des aménagements paysagers et de gestion des parcs de Ouagadougou Pascal Roamba a pour sa part rassuré les uns et les autres que, les plants choisis ont la capacité de s’adapter au sol pas très riche du site de reboisement. Il a précisé aussi que, les animaux ne sont pas friands des caicédrats et des colatiers, ce qui est un bon indicateur pour les chances de survie des plants.

Le 3e vice-président de l’Assemblée Nationale Issaka Congo a promis que chaque député s’occupera correctement de son plant.

 Par la suite, le troisième vice-président de l’Assemblée Nationale Issaka Congo a indiqué que, le tout n’est pas de planter mais de bien s’en occuper. Pour cela, il a pris l’engagement avec l’accompagnement de la Fédération Nationale des Pepineristes et Jardiniers du Burkina Faso d’œuvrer à ce que le site soit clôturé. Il a même déclaré que chaque député veillera au grin pour que son plant grandise convenablement.

Sougrinoma Ismaël GANSORE

27 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *