Période Chaude 2020 : Le MEA discute avec les maires sur comment la gérer

février 20th, 2020 | par afriktilgre@
Période Chaude 2020 :       Le MEA discute avec les maires sur comment la gérer
Le fil vert
0

Les maires des centres urbains du Burkina Faso étaient en conclave à Ouagadougou, ce mardi 18 février 2020 avec le Ministère de l’Eau et de l’Assainissement (MEA) et l’Office Nationale de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA), pour étudier et donner leur accord sur le plan d’action de la gestion de la période chaude 2020.

Au Burkina Faso, des difficultés d’accès à l’eau potable existent et persistent et ce particulièrement durant la période chaude. Ces difficultés d’accès à l’or bleu pendant la période caniculaire ne sont pas sans conséquences, puisqu’elles provoquent régulièrement des vagues de mécontentements et d’indignations de la part des populations. Afin de passer au mieux possible cette période délicate, le Ministère de l’Eau et de l’Assainissement a jugé nécessaire de doter les maires des différents centres urbains des informations liées à la distribution de l’eau dans leurs zones, et des mesures d’atténuation engagées par l’ONEA dans le court moyen et long terme pour réduire les désagréments et les impacts négatifs. Cela s’est fait à travers un atelier dit d’informations et d’échanges sur la stratégie de gestion de la période chaude tenue le mardi 18 février dernier à Ouagadougou.

Dans son discours d’ouverture des travaux, le ministre de l’Eau et de l’Assainissement Niouga Ambroise Ouédraogo a laissé entendre que, le présent atelier vise concrètement à présenter la situation de l’approvisionnement en eau potable des centres déficitaires desservis par l’ONEA, à étudier le plan d’actions pour la gestion du déficit dans ces centres au cours de la période chaude de 2020, à approuver le plan d’actions, et enfin à échanger avec les autorités décentralisées et les services déconcentrés sur leur contribution dans la gestion de la période difficile.

Le ministre Niouga Ambroise Ouédraogo souhaite que les maires collaborent avec l’ONEA pour mieux gérer la période chaude

Par la suite, Niouga Ambroise Ouédraogo a souhaité que les maires soient aux cotés de l’ONEA en sensibilisant leurs administrés sur les difficultés d’accès à l’eau potable en période chaude, afin que ces derniers développent des comportements moins tendus à l’endroit de la nationale de l’eau.

Pour finir, le premier responsable du département de l’eau et de l’assainissement est revenu sur des projets et programmes qui, une fois réalisés amélioreront l’accès des populations aux services d’eau et d’assainissement. Il s’agit entre autre du barrage de Guitti, de Sanghin, de Ouessa, de Ziga 2 et du Programme d’Approvisionnement en Eau et d’Assainissement (PAEA).

Sougrinoma Ismaël GANSORE

112 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *