Le vice-président du CICR prend le pool de la situation humanitaire au Burkina Faso

décembre 10th, 2022 | par afriktilgre@
Le vice-président du CICR prend le pool de la situation humanitaire au Burkina Faso
L'autre regard
0

Le vice-président du Comité International de la Croix Rouge (CICR), Gilles Carbonnier a séjourné au Burkina Faso du 5 au 8 décembre dernier. En vue de présenter le bilan de cette visite, la délégation du CICR à Ouagadougou était face à la presse le vendredi 9 décembre 2022 à Ouagadougou.

Une vue des journalistes à la conférence de presse.

Au cours de sa visite au pays des hommes intègres, le vice-président a pu toucher du doigt, la situation humanitaire au Burkina Faso, surtout chez les personnes déplacées internes (PDI), à en croire Laurent Sauguy, chef de la délégation du CICR à Ouagadougou, représentant du vice-président. Cela, grâce à une visite terrain qu’il a effectué dans la ville de Dori où les impacts de la crise sécuritaire parlent d’eux même (ndlr, pénurie d’eau, camps de déplacés internes etc.).

Lors de ce déplacement dans le chef-lieu de la région du Sahel, « le vice-président a pu échanger avec des PDI, un centre de santé et des autorités locales. Il a par ailleurs noté la résilience des populations de la ville face aux effets des crises sécuritaires et climatiques
, soutient Laurent Sauguy

Laurent Sauguy, « une sous délégation a été installé en juin 2022 à Dori pour être plus proche, pour mieux comprendre les besoins et apporter des réponses adaptées.».

Une visite riche en rencontres de haut niveau

En l’espace de 72h, le vice-président du CICR a été reçu par plusieurs responsables gouvernementaux à l’instar du Premier Ministre et les ministres en charge des affaires étrangères et de l’action humanitaire. Ces rencontres avaient pour objectif de renforcer la coopération avec le Burkina Faso, selon Laurent Saugy. Un renforcement qui s’est matérialisé avec la signature d’un accord de coopération humanitaire sur les personnes privées de liberté, entre le Burkina Faso et le CICR.

Le CICR reste engager pour l’action humanitaire

Pour le Chef de la délégation du CICR à Ouagadougou, représentant du vice-

président, le Burkina Faso reste un contexte prioritaire pour son organisation. C’est pourquoi elle entend augmenter ses actions à l’endroit des personnes dans le besoin de l’aide humanitaire, au cours de l’année à venir.

«Nous voulons les aider à atténuer leurs souffrances. Nous voulons avec elles, trouver des solutions dignes.» lâche Laurent Saugy. En vertu du droit humanitaire international et afin de permettre aux organisations humanitaires comme le CICR de mener leurs actions, le premier responsable de la structure au Burkina Faso appelle de tous ses vœux:

A la protection de population civile en toute circonstance, toutes les partie-prenantes à épargner les civiles, leurs habitats, leurs sources d’eau et au respect de la dignité humaine.

Adrien Djiguemdé.

322 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *