Le Burkina Faso lance son premier hybride de mil à chandelles

juin 10th, 2021 | par afriktilgre@
Le Burkina Faso lance son premier hybride de mil à chandelles
Agri-innove
0

Le Burkina Faso vient d’approuver l’utilisation commerciale de son premier hybride à croisement unique de mil à chandelles, dénommé Nafagnon. Développé au Niger par le programme de sélection du mil perlé de l’Institut international de recherche sur les cultures des zones tropicales semi-arides (Icrisat) pour l’Afrique de l’Ouest et du centre et évalué au Burkina Faso par l’Institut de l’environnement et de recherches agricoles (Inera), Nafagnon mûrit rapidement, en 80-85 jours, détient un potentiel de rendement d’environ 3 tonnes par hectare, et sa maturité précoce aide à surmonter le stress hydrique terminal.

C’est aussi un hybride à double usage, à savoir grain et fourrage, résistant au mildiou, la maladie du mil la plus nocive en Afrique de l’Ouest et du Centre, précise l’Icrisat. Le Comité national des semences du Burkina Faso a annoncé l’inscription de Nafagnon au Catalogue national des semences, ce qui en fait le premier hybride de mil à chandelles du pays à être approuvé et le premier hybride à croisement unique à être approuvé en Afrique de l’Ouest et du Centre.

L’approche de l’Inera pour le développement et la commercialisation des hybrides de mil au Burkina Faso implique des partenariats avec les agriculteurs et le secteur privé. Nafagnon a été testé par plus de 500 agriculteurs et trois sociétés semencières – Nafaso, Fagri et Epam – ont été impliquées. Suite à son homologation au Burkina Faso, Nafagnon sera prochainement intégré au prochain catalogue de semences de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Source: Commodafrica

76 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *