Désiré Kabore : « Nous invitons les producteurs à venir au BUNASOLS pour voir dans quelle mesure nous pouvons les accompagner »

novembre 1st, 2020 | par afriktilgre@
Désiré Kabore : « Nous invitons  les producteurs à venir au BUNASOLS pour voir dans quelle mesure nous  pouvons les accompagner »
Agri-innove
0

Au Burkina Faso, le Bureau National des Sols (BUNASOLS) est la structure qui s’occupe des études de sols pour une vocation agricole. Malgré son importance, ce service public reste moins sollicité par les producteurs, une situation qui désole Désiré Kabore, Ingénieur, Pédologue et cartographe au BUNASOLS. Le sol étant la base de la production agricole, il estime que les producteurs devraient en tenir compte dans la pratique agricole afin d’obtenir un meilleur rendement.

Présente à Dédougou lors de la 40è Journée Mondiale de l’alimentation, le Bureau National des Sols (BUNASOLS) est spécialisé dans les études de sols concernant l’agriculture et la production agricole. A en croire les explications de l’ingénieur Désiré Kabore, le BUNASOLS dispose de données sur les sols de presque tout le territoire Burkinabé. Ainsi, dans le cadre de son schéma directeur de cartographie, il a couvert environ 92% du territoire national sur une échelle de 100 000ème. Compte tenu du contexte sécuritaire, trois provinces du Sahel restent encore  à couvrir.

Pour mener à bien ses missions, la nationale des sols est équipée d’un laboratoire d’analyse des sols, de l’eau, des plantes et de l’engrais.  Elle a également en son sein  un service de cartographie qui produit des cartes de paramètres de fertilités, des cartes morphopedo, des cartes pédologiques, des cartes de fertilités et certaines cartes à la demande.

En ce sens, un producteur peut approcher le BUNASOLS et en fonction de ses  objectifs, il lui est présenté les différentes modalités en vue de l’accompagner. Il en est de même pour les entreprises qui peuvent solliciter aussi l’accompagnement du Bureau dans le cadre de l’établissement du niveau de fertilités de leurs sols.

« Une fois qu’un producteur, un partenaire ou une quelconque structure nous approche pour une étude dans le cadre de la pédologie,  nous sommes aptes et prêts à l’accompagner », rappelle Désiré Kabore.

Kaboré Désiré invite les producteurs a tenir compte du sol dans la pratique agricole, afin d’obtenir de meilleurs rendements

Une belle opportunité que devrait saisir les acteurs du monde agricole. Malheureusement, selon l’ingénieur, Pédologue et cartographe, Désiré Kabore, les concernés n’approchent pas le BUNASOLS se disant peut être que leurs parcelles sont petites. Ils se font des préjugés sans chercher à avoir la vraie information, précise-t-il.

Par la suite Désiré Kabore n’a pas hésité à dire que “le sol c’est la base de la production agricole. Si nous avons des sols en bon état, avec un niveau de fertilité acceptable et une bonne pluviométrie, nous aurons un grand rendement  agricole ».

En rappel, la région de la Boucle du Mouhoun a bénéficié d’une étude de fertilité de son sol dans le cadre d’un projet conjoint avec l’Office Chérifien de Phosphate(OCP), en vue de faire des formulations d’engrais.

Fernand Appia

863 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *