Journée Mondiale des Abeilles : mieux protéger ce pollinisateur hors pair qui tient la survie de millions d’âmes

mai 22nd, 2021 | par afriktilgre@
Journée Mondiale des Abeilles : mieux protéger ce pollinisateur hors pair qui tient la survie de millions d’âmes
Agroalimentaire
0

Depuis 2017, les Nations Unies ont consacré le 20 mai << journée mondiale des abeilles.>>. Au Burkina Faso, cette journée est célébrée depuis deux ans. Ce vendredi 21 mai, les différents acteurs de la filière apicole se sont retrouvés encore, dans les locaux du Ministère des Ressources Animales et Halieutiques, pour parler de l’importance de l’abeille dans le développement durable, et dégager des mesures de protection de cet insecte.

Désire Yameogo, Président de l’interprofession miel du Burkina Faso

D’entrée de jeu, le président de l’interprofession miel, Désiré Yameogo a laissé entendre que les abeilles sont actuellement menacés par l’utilisation abusive des pesticides et herbicides dans l’agriculture. Face à ce problème, il invite les producteurs à une utilisation plus contrôlée de ces intrants chimiques et à développer des initiatives comme l’élevage des reines.

L’abeille étant un des agents pollinisateur qui permet à 75% des cultures vivrières et 90% des plantes sauvages à fleurs de produire, le premier responsable du département de l’élevage, le Dr Modeste Yerbanga a appelé les agriculteurs à éviter la monoculture, une des principales menaces pour les abeilles. L’homme a insisté par la suite sur la nécessité de planter des arbres pour garantir aux abeilles les commodités nécessaires d’une vie épanouie.

Modeste Yerbanga, Ministre en charge de l’élevage

Le développement durable de la filière apicole est porté, depuis 5 ans, par le Secrétariat Technique de l’Apiculture. La naissance de l’interprofession miel et de la plateforme apicole nationale du Burkina Faso en 2017 constitue un des résultats de ce Secrétariat Technique.
Il faut noter que la Journée Mondiale des abeilles 2021 se tient sous le thème : << Volons au secours des abeilles-construire en mieux pour les abeilles.>>. Au pays des Hommes intègres, le thème retenu est : << Rôle socio-économique des abeilles>>.

Le ministre en charge de l’élevage et son collègue du commerce ont visité ensemble, les stands de la mini-foire organisée à l’occasion de la journée mondiale des abeilles

Rappelons que le Burkina Faso compte plus de 16 000 acteurs engagés dans la filière apicole, dont 27,79% sont des femmes, selon le recensement des apiculteurs réalisé en 2018. Chaque année, le pays produit plus de 1000 tonnes de miel. Ce qui représente près de 3 milliards de francs CFA pour l’économie nationale.

Sougrinoma Ismaël Gansore

65 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *