Gourga : Le Prix Nobel Alternatif 2018 attend toujours les promesses du Président du Faso

juillet 8th, 2020 | par afriktilgre@
Gourga :                                    Le Prix Nobel Alternatif 2018 attend toujours  les promesses du Président du Faso
Le fil vert
0

Dans un message posté sur les réseaux sociaux ce mercredi 7 juillet, un des fils du prix Nobel Alternatif 2018 a tenu à informer l’opinion publique sur, le non-respect des promesses du Président du Faso, à l’endroit de son père. Dans son écrit, Loukmane Sawadogo, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a laissé entendre que le 2 juillet 2019, le chef de l’État avait promis de clôturer le domaine de 27 hectares sur lequel s’étend la foret de son paternel, mais jusque-là rien n’est fait.

Cette absence de clôture facilite la coupe du bois et la divagation des animaux. Il a précisé également qu’ils sont toujours dans l’attente des documents de propriété et d’autres aménagements promis par Roch Marc Christian Kabore. Dans son message, la progéniture de l’homme qui a arrêté le désert n’a pas hésité à dire que, la foret que son père a fait pousser au beau milieu des terres arides de Gourga est menacée par des lotissements.

Loukmane Sawadogo a fini par demander le soutien des autorités Burkinabè, pour protéger le Bangr Raaga de Gourga qui fait actuellement la fierté du pays des Hommes intègres.

Sougrinoma Ismaël GANSORE

819 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *