Ghana: le numérique s’invite dans le paiement du cacao auprès des agriculteurs

octobre 8th, 2021 | par afriktilgre@
Ghana: le numérique s’invite dans le paiement du cacao auprès des agriculteurs
Agri-innove
1

Le Ghana veut passer à une nouvelle formule d’achat du cacao auprès des agriculteurs. Selon une information relayée le mardi 05 octobre 2021 par le média commodafrica, le Cocobod, l’organe de régulation du cacao au Ghana, va abandonner à compter d’octobre 2022, le payement des cacaoculteurs en liquide ou cash au profit du paiement mobile. L’annonce a été faite par Emmanuel Opoku Directeur général adjoint du Cocobod.

Les paiements électroniques seront facilités par la mise en place du Système de Gestion du Cacao (CMS) en cours de finalisation. Le CMS est une base de données nationale des plantations de cacao et de leurs propriétaires. Dès début 2022, il devrait héberger le registre de tous les producteurs de cacao avec des informations sur l’emplacement de la plantation, la taille, la production etc. Il rassemblera également des informations sur les commis d’achats et leurs emplacements ainsi que sur les prestataires de services et les fournisseurs d’engrais ou d’intrants. Les agriculteurs enregistrés recevront une carte d’identité biométrique avec un code unique, sans laquelle le producteur ne pourra pas vendre son cacao.

Le basculement vers le paiement mobile s’explique par les pertes enregistrées (fraude, vols), le coût élevé des transactions en cash et le manque de transparence dans la filière. Une étude menée en 2020 par la World Cocoa Foundation et Better Than Cash Alliance souligne que, 90% des transactions au niveau des cacaoculteurs se faisait en espèce avec un coût très élevé avoisinant les 21,5 millions de dollars (12 158 250 000 FCFA). Ainsi, le CMS devrait permettre d’atténuer voir éliminer la fraude et les vols, de mettre de la transparence dans la filière et de faciliter l’octroi de crédits aux agriculteurs.

Fernand Appia

99 vues

One Comment

  1. Александр says:

     » (traduction en anglais du DRD), ont ecrit le CCC et le Cocobod dans un courrier commun adresse a cette compagnie. Le CCC et le Cocobod « n’ont en consequence pas d’autre choix que de suspendre tous les programmes de certification » de Hershey en Cote d’Ivoire et au Ghana.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *