Ghana : Inauguration d’une nouvelle usine qui traitera 40 000 tonnes de tomates par an

septembre 18th, 2021 | par afriktilgre@
Ghana : Inauguration d’une nouvelle usine qui traitera 40 000 tonnes de tomates par an
Agroalimentaire
0

Au Ghana, la tomate est l’un des principaux fruits consommés. Avec la hausse continue de la demande, le gouvernement multiplie les efforts pour attirer les acteurs privés dans l’industrie de la transformation, génératrice de valeur ajoutée.

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo a inauguré le 10 août dernier, une usine de transformation de tomates d’un coût total de 16 millions de dollars. Construite par le groupe agroalimentaire Weddi Africa Ltd, cette usine est basée dans le district de Berekum West, dans la région de Bono, et est dotée d’une capacité installée de traitement de 40 000 tonnes de tomates fraîches par an.

Elle dépendra pour son approvisionnement d’une plantation de 971 hectares ainsi que d’un réseau de producteurs indépendants regroupant 2000 exploitants dans les régions d’Ahafo et de Bono.
L’usine disposera entre autres, d’une chambre froide d’une capacité de stockage de 500 tonnes de tomates fraîches, d’un laboratoire de recherche ainsi qu’un centre de vente d’intrants agricoles à des prix abordables aux exploitants contractuels. Le projet qui s’inscrit dans le cadre du programme gouvernemental « One district-One factory (1D1F) » lancé en 2016 a pour objectif d’accroître la valeur ajoutée de la filière tomate.
Il devrait également réduire les pertes post-récolte en fournissant un débouché d’écoulement sûr, en formant les agriculteurs aux bonnes pratiques culturales et en augmentant les revenus des producteurs locaux qui jusqu’ici bradaient leur stock sur les marchés.

L’usine dispose d’une chambre froide avec une capacité de stockage de 500 tonnes de tomates fraîches,

D’après ses promoteurs, l’initiative a déjà permis de créer 158 emplois directs et environ 2000 opportunités d’emplois indirects, aussi bien au profit des habitants du district de Berekum West que des communautés environnantes.
« L’édification de l’usine est un exemple du rôle important que peut jouer le secteur privé dans la transformation industrielle du Ghana. La présence de l’installation hors des zones traditionnelles comme Accra, Tema et Takoradi souligne l’engagement du gouvernement relatif à la décentralisation du développement industriel et par la même, la stimulation de l’activité économique dans les zones rurales.», a indiqué M. Akufo-Addo.

Au Ghana, la tomate est l’un des principaux produits horticoles.

Avec Ecomnews Afrique

161 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *