Filière Coton : Faso Coton s’adjuge une deuxième usine d’égrenage

mars 18th, 2020 | par afriktilgre@
Filière Coton :                   Faso Coton s’adjuge une deuxième usine d’égrenage
Agroalimentaire
0

Le Ministre du Commerce de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kabore, a procédé ce mardi 17 mars 2020 à la pose de la première pierre de la deuxième usine d’égrenage de coton de la société cotonnière Faso Coton. Ladite usine est située aux encablures de la ville de Tenkodogo et sera fonctionnelle d’ici le 1er avril 2021.

Accompagnés par les premiers responsables de la société Faso Coton et des autorités de la région du Centre-est, Le Ministre du Commerce de l’Industrie et de l’Artisanat (MCIA) a posé la première pierre de la deuxième usine d’égrenage de coton de Faso Coton, le mardi 17 mars dernier à Zano un village situé à la périphérie de Tenkodogo, dans une ambiance sobre en raison de la pandémie de Coronavirus.

L’usine sera construite sur un terrain de 30 hectares. Elle sera constituée d’un bâtiment principal, de bâtiments annexes, d’une ligne d’égrenage, d’une aire de stockage et de bâtiments d’habitations, selon les explications de Mamady Sanoh directeur de la coordination régionale au Burkina Faso de l’Industrial Promotion Services (IPS), structure mère de Faso Coton. Des extensions sont aussi envisagées. Ces extensions peuvent être une huilerie ou une filature, a affirmé le directeur de la coordination régionale au Burkina Faso de IPS.  La future usine coutera 4,5 milliards de FCFA et permettra à Faso Coton de créer 200 emplois directs, poursuit-il. Avec cette deuxième usine, la capacité de Faso Coton passera à 70 000 tonnes, à en croire Sieur Sanoh

Mamady Sanoh directeur de la coordination régionale au Burkina Faso de l’Industrial Promotion Services (papier en mains) expliquant les caractéristiques de la future usine

Au cours de la présentation technique de l’usine, le directeur général de Faso Coton, Vamissa Diomande, a profité pour demander à Harouna Kabore de travailler à ce que sa société puisse bénéficier, dans les brefs délais, des facilités liées au code de l’investissement. Outre cette contrainte, Vamissa Diomande dit être confronté à des difficultés liées à la liaison avec la SONABEL et à l’obtention du titre foncier de leur propriété. Si ces difficultés sont levées, le directeur général de Faso Coton a promis que l’usine sera fonctionnelle d’ici le 1 avril 2021.

 Saisissant la balle au rebond, le ministre en charge du commerce a laissé entendre qu’il travaillera avec son collègue des finances, afin que Faso Coton puisse bénéficier des avantages liés au code de l’investissement, dans un délai de deux semaines, après dépôt des dossiers de la société, conformément à la règlementation actuelle. Quant aux difficultés administratives liées à la propriété du terrain, le maire de la commune de Tenkodogo, Harouna Ouelogo, a déclaré que la municipalité mettra tout en œuvre pour permettre à Faso Coton d’obtenir son titre foncier.

Le MCIA Harouna Kabore a félicité Faso Coton pour sa deuxième usine d’égrenage

       Les plus heureux du jour étaient les producteurs de coton

A l’issue du cérémonial de pose de la première pierre, le président de l’Union Nationale des Producteurs de Coton du Burkina, Babou Bihoun, a confié que la future unité industrielle ôtera une grosse épine aux pieds des producteurs de coton du centre-est. Il a explicité ce ouf de soulagement en ces termes « Tout producteur de coton veut vendre sa production à temps, pour éviter que les animaux ne la mangent dans les champs. S’il n’y’a pas d’unité d’égrenage, les animaux risquent de consommer les productions, ce qui entraine sans doute le découragement chez plusieurs producteurs.  Cette usine permettra aux producteurs d’écouler rapidement leur coton. ». Avant de clore son propos, Babou Bihoun a tiré son chapeau au gouvernement qui a travaillé à ce que cette deuxième usine de Faso Coton soit une réalité.

Sougrinoma Ismaël GANSORE

61 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *