ENVIRONNEMENT: Le SIA a réellement conquis l’international.

juin 22nd, 2019 | par afriktilgre@
ENVIRONNEMENT: Le SIA a réellement conquis l’international.
Le fil vert
0

Hier 21 juin à la cérémonie de clôture de la deuxième édition du Salon International de l’Arbre ( SIA), le représentant du Centre international pour la recherche en agroforesterie ( ICRAF) Ibrahim Toure a manifesté, devant le Secrétaire Général du Ministère de l’Environnement de l’Economie Verte et du Changement climatique ( MEEVCC),sa satisfaction face à la grande notoriété du salon au plan international.

< J’avoue qu’en venant ici à Ouagadougou, j’avais sous-estimé la portée du SIA. Mais j’ai été impressionné par l’ampleur du salon et la qualité des débats. Il a vraiment une dimension internationale.>, s’est empressé de déclarer le chercheur à l’ICRAF, Ibrahim Toure, ce vendredi 21 juin au Parc Urbain Bangr Weogo, à l’occasion de la clôture de l’acte 2 du Salon International de l’Arbre.

Comme pour rendre justice à dame nature, une coupure d’électricité a obligé les organisateurs à tenir la cérémonie sous un arbre, en lieu et place de la salle climatisée qui avait été réservée pour l’occasion. Bien moulé dans son bazin gris, le représentant de l’ICRAF n’a pas hésité à tirer son chapeau au comité d’organisation, pour avoir pensé à assurer la relève < environnementale > en initiant la journée d’éducation environnementale et les visites guidées du Parc Urbain Bangr Weogo, au profit des enfants.

Ibrahim Toure représentant de l’ICRAF

Par la suite, le Malien Ibrahim Toure a laissé entendre que, l’ICRAf repart satisfait et promet de continuer à soutenir le SIA. Au rang des officiels de la cérémonie de clôture figurait également le responsable du Parc Urbain Bangr Weogo, Pascal Rouamba. L’occasion s’y prêtant, il a confié à l’assistance qu’il a proposé au gouvernement un conseil des ministres sous les arbres, à Bangr Weogo. Selon ses dires le président du Faso a donné son OK, il ne reste plus qu’à choisir la date de l’événement. Au regard de la grande mobilisation que le salon a connu, le Secrétaire Général du MEEVCC, Sibidou Sina a invité les organisateurs a persévérer parce qu’ils sont sur le bon chemin. En tant qu’acteur clé du département de l’environnement Burkinabé, il n’a pas caché sa joie de voir des concitoyens soucieux de la protection et de la valorisation de l’arbre et de l’environnement par ricochet.

Le SG du MEEVCC, Sibidou Sina invite les organisateurs du SIA à persévérer dans leurs actions

Par ailleurs il faut noter que, le reboisement du premier bosquet du SIA à Saponé, les nombreux panels et ateliers avec des étudiants, des professionnels de l’arbre,  les séances B to B, les plateaux d’animation et de sensibilisation et bien d’autres activités ont permis au SIA d’engranger de nombreux acquis. Pour préserver ces acquis, Mohamed Drame, superviseur volet PFNL/Centre du Projet Go In Burkina ( GRET), propose que les défenseurs de l’environnement poursuivent leurs efforts de sensibilisation, afin de convaincre le maximum de personnes sur l’utilité des arbres.

Mohamed Drame souhaite que les défenseurs de l’arbre poursuivent leurs efforts de sensibilisation

Quant au président du comité d’organisation du SIA 2019 Lazare Doulcom, il a remercié tous les partenaires qui ont concouru au succès de l’édition et promis que l’idée de bosquet du SIA se poursuivra sur toutes les éditions, si les financements sont conséquents.

Sougrinoma Ismaël GANSORE

331 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *