Disponibilité de Semoirs Pour les Producteurs: La CIMA BF vient de renforcer son stock

juin 18th, 2021 | par afriktilgre@
Disponibilité de Semoirs Pour les Producteurs: La CIMA BF vient de renforcer son stock
Agri-innove
0

Le lundi 14 juin dernier, la Société Coopérative avec Conseil d’Administration des Commerçants d’Intrants et de Matériels Agricoles du Burkina Faso (Scoop-CA CIMA BF) a passé une commande de 100 semoirs, afin de rendre plus efficaces les opérations de semis chez les producteurs. Sur place, le Président du Conseil d’Administration de la société coopérative, Harouna Zoundi est reparti avec 37 semoirs qui ont été directement mis sur le marché.

Cette commande, la Scoop-CA CIMA l’a faite à travers Dr Inoussa Drabo Chercheur à l’Institut de l’Environnement et de Recherches Agricoles du Burkina Faso (INERA). En effet ces semoirs ont été introduits, testés et validés par le projet Mil de la coopération chinoise, en collaboration avec Dr Inoussa Drabo sélectionneur mil à l’INERA dans le cadre de leurs recherches sur la maîtrise de la densité de semis. Dr Drabo a confié qu’en semant à la main, il est difficile voir impossible de respecter les consignes des fiches techniques, notamment en termes d’espacement entre les semis, ce qui diminue drastiquement le nombre de plants à l’hectare et donc les rendements. A en croire ses propos, la seule façon de corriger cet état des choses, et permettre aux variétés améliorées de donner les résultats escomptés, c’est de mécaniser les semis, d’où le choix de ce semoir manuel simple et accessible même aux petits producteurs.

Le PCA de la Scoop-CA CIMA BF, au premier plan sur la photo, a eu de franches discussions avec Dr Inoussa Drabo, autour de la commercialisation des semoirs

la Scoop-CA CIMA BF travaillera désormais en partenariat avec Dr Inoussa Drabo et ses collaborateurs pour mettre à la disposition des producteurs, ces semoirs simplifiés à des prix bien étudiés.
Le PCA de la CIMA BF a poursuivi en indiquant que tout producteur, quel qu’en soit sa localité, peut acheter directement les semoirs dans leurs différentes boutiques à moins de 100 000 F CFA l’unité; ou souscrire à un système de location au prix de 10 000 F CFA/ha, pour semer rapidement son champ. Nos braves producteurs sont donc appelés à hâter le pas, afin de booster leurs opérations de semis et d’épandage de l’engrais, a laissé entendre Harouna Zoundi.

Harouna Zoundi posant fièrement avec un semoir

Faut-il le rappeler, les semoirs que la CIMA BF propose sont capables de semer un hectare en trois heures maximum. Ils ont également la capacité de répandre, de façon précise, l’engrais (Urée, NPK etc.) sur les exploitations agricoles.

A la réception des semoirs, Harouna Zoundi a été formé sur l’entretien et l’utilisation

Il faut noter qu’à la réception des semoirs, Harouna Zoundi a bénéficié d’une formation sur l’utilisation et l’entretien. Avec cet apprentissage, la société coopérative pourra apporter un appui conseil aux producteurs, conformément à ses engagements, conclut son PCA.

Sougrinoma Ismaël GANSORE

656 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *