Découverte: Avec son mari, elle fabrique des assiettes en feuilles de palmier pour éliminer le plastique

mars 9th, 2020 | par afriktilgre@
Découverte:                      Avec son mari, elle fabrique des assiettes en feuilles de palmier pour éliminer le plastique
Le fil vert
0

Dans le Sud de l’île, sur le domaine sucrier de Bel Ombre, une petite entreprise, Outgrowing, fabrique des assiettes en feuilles de palmier. Biodégradable et 100 % compostable, c’est une alternative naturelle à l’assiette en plastique ou en polystyrène.

Face à la mer du Sud, devant la fabrique d’Outgrowing l’Assiettes Fey Palmiste, des feuilles de palmier, ou palmiste, sèchent sur le sol en plein soleil. Elles ont été ramassées au pied des palmiers de la propriété sucrière avant d’être découpées, puis lavées par Franceska Hortense-Calotte, responsable de production. « En fait, on utilise la gaine du palmiste, c’est la grande feuille qui entoure le haut du tronc de l’arbre, où se trouve la base des feuilles », explique-t-elle. La plupart des palmistes peuvent être utilisés mais le palmier royal, qui a une gaine assez large, permet de faire de plus grandes assiettes.

La gaine tombe de l’arbre lorsque celui-ci se régénère et elle est ramassée dans les jours qui suivent par Kerby Calotte, l’époux de Franceska. Cette dernière enlève la partie centrale de la gaine, lave les morceaux de feuilles, les fait sécher, puis les presse pendant quelques secondes dans une machine à 100 degrés. Dans l’atelier, s’élèvent alors des parfums variés de caramel ou encore de café, dépendant de la variété de palmiste. Après cette étape, il ne reste plus qu’à découper les rebords de l’assiette, qui peut être blanche, ambrée, marron ou avoir plusieurs nuances.

Franceska Hortense-Calotte dans ses œuvres

Robuste et résistant, ce contenant est imperméable et peut contenir des plats en sauce. L’assiette peut aussi être lavée et réutilisée à plusieurs reprises si elle est bien séchée. « On peut même la passer au four rapidement ou encore au four à micro-ondes », fait ressortir Franceska. Disponibles en cinq tailles de 10 à 30 cm, elles sont l’alternative écologique idéale aux assiettes en plastique. Mises en vente à l’usine de Bel Ombre – qui peut être visitée – et chez des distributeurs spécialisés, on les retrouve aussi dans certains supermarchés de l’île depuis quelques semaines.

Si elle est installée là depuis seulement un an, Franceska a déjà huit ans d’expérience dans la manufacture des assiettes en feuilles de palmier En effet, ce projet a vu le jour en 2011 à l’initiative de l’Organisation Internationale pour la Migration qui souhaitait encourager le sens de l’entreprenariat chez les épouses des pêcheurs de la région afin que ces familles aient un revenu quand la mer n’est pas praticable. L’organisation leur a offert une formation de plusieurs jours et les a également aidées en finançant l’achat de cinq appareils pour presser les feuilles.

Source: Afropreneuriat

18 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *