Côte d’Ivoire : 1,2 million de tonnes de caoutchouc naturel attendues en 2022

août 31st, 2022 | par afriktilgre@
Côte d’Ivoire : 1,2 million de tonnes de caoutchouc naturel attendues en 2022
Agro-pastoral
0

Depuis près de 15 ans, le secteur ivoirien de l’hévéa est sur une pente ascendante. Portée par le développement de l’industrie de la pneumatique, la production continue de croître.

En Côte d’Ivoire, la filière hévéa n’en a pas fini avec les records. En 2022, la production de caoutchouc naturel est attendue à 1,2 million de tonnes contre 1,1 million de tonnes un an plus tôt. L’annonce a été faite par Albert Konan, secrétaire général par intérim de l’Association des professionnels du caoutchouc naturel (Apromac).

Ce niveau s’il était réalisé marquerait un nouveau sommet pour l’industrie ivoirienne qui se positionne déjà au 4ème rang derrière l’Indonésie, la Thaïlande et le Vietnam. Plus globalement, les prévisions optimistes tiennent notamment à la bonne évolution de l’activité sur le terrain et les prix élevés bénéficiant aux planteurs.

D’après les données relayées par Reuters, 560 000 hectares de plantations d’hévéas sont actuellement en production sur un total de 750 000 hectares. Par ailleurs, le tarif garanti du kilogramme de latex a atteint en moyenne 350 FCFA entre janvier et avril dernier contre 321 FCFA un an plus tôt à la même période.

En Côte d’Ivoire, la culture de l’hévéa occupe 165 000 personnes. Le pays est le premier exportateur africain de caoutchouc naturel avec pour principale destination l’Asie. La matière première est la seconde source de devises étrangères du secteur agricole derrière le cacao et devant l’anacarde, les fruits et le café.

Source : Ecomnews Afrique

67 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *