COP 27 : La CONAJEC fait le bilan de sa participation

janvier 21st, 2023 | par afriktilgre@
COP 27 : La CONAJEC fait le bilan de sa participation
Le fil vert
0

De retour de la 27e Conférence des parties (COP 27) sur les changements climatiques en Egypte, en novembre 2022, les responsables de la Coordination nationale des jeunes pour l’environnement et le climat (CONAJEC) du Burkina, ont fait le bilan de leur participation. Cet exercice de redevabilité a eu lieu le vendredi 20 janvier 2023 à Ouagadougou, à l’occasion d’un atelier organisé par la structure.

C’est une tradition vieille de 2016 pour la Coordination nationale des jeunes pour l’environnement et le climat (CONAJEC) de faire le point de sa partition aux Conférences des parties à ses membres. Pour cet atelier, il s’est agi de faire une restitution des travaux effectués à la COP selon le coordonnateur général, Aboubacar Okana Lougué. « C’est un exercice de redevabilité envers les jeunes que nous avons représenté.» a-t-il souligné avant de faire un briefing de leur participation.

En termes de bilan, le premier responsable de la CONAJEC a laissé entendre qu’ils ont fait un plaidoyer pour une grande représentativité de la jeunesse dans les sphères de décisions de la COP. En plus, confie-t-il, nous avons défendu la politique de la limitation de la température à 1.5 degré. Nous avons aussi, ajoute-t-il, soutenu la mise en place d’un fonds pour accompagner les jeunes dans leur projet dans le domaine climatique. Ce qui va permettre de promouvoir la sauvegarde environnementale mais aussi de lutter contre le chômage des jeunes, a-t-il succinctement précisé avant de rejoindre la salle pour le bilan global devant sa communauté.

Aboubacar Okana Lougue coordonnateur national de la CONAJEC

Présent à cette activité, le représentant du ministre de l’environnement, Désiré Ouédraogo, a félicité la CONAJEC pour sa participation. « 83 délégués et plusieurs jeunes ont représenté le Burkina Faso à la COP 27.» a-t-il relevé, ajoutant qu’il y a plusieurs initiatives qui sont menées dans le cadre de la préservation de l’environnement au Burkina Faso. Il s’agit, entre autres, de l’organisation des campagnes de reforestation qui participent à la ‘’séquestration du carbone’’ au regard de l’envahissement de ‘’notre atmosphère par les gaz à effet de serre’’ ; il y a également la lutte des associations comme la CONAJEC qui mènent des actions de sensibilisation et de renforcement de capacité pour préserver le système climatique planétaire.En rappel, la COP 27 a eu lieu en Egypte du 6 novembre au 22 novembre 2022.

Serge Ki

51 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *