Coopération Côte d’Ivoire-Burkina Faso: Inza Kifory appelle au vivre ensemble entre ivoiriens et Burkinabés

août 24th, 2022 | par afriktilgre@
Coopération Côte d’Ivoire-Burkina Faso: Inza Kifory appelle au vivre 	  	                                                     ensemble entre ivoiriens et Burkinabés
L'autre regard
0

La coopération Côte d’Ivoire-Burkina Faso va bon train. Les initiatives de renforcement des liens d’amitié et de fraternité se multiplient au fil des jours, sous le regard bienveillant des jeunes.

Bouaké, deuxième grande ville de la Côte d’Ivoire ne cesse d’intensifier ses relations avec le pays des hommes intègres, sous la houlette du Président du Conseil National des Jeunes de Côte d’Ivoire (Région de Gbêkê), Ouattara Kofory Inza. Sur invitation de l’Association Socio-Culturelle et Éducative de Douna, le leader terrain de la région de Gbêkê, accompagné d’une forte délégation a séjourné du 13 au 15 août 2022 à Banfora au Burkina Faso.

C’était dans le cadre des festivités de la nuit culturelle de Nébouolo à Douna dans la province de la leraba ( Sindou). Pour Ouattara Kifory Inza, cette rencontre culturelle est une lucarne pour le renforcement des liens d’amitié et de fraternité entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. S’adressant à ses hôtes en général et la jeunesse burkinabé en particulier, le Président du CNJCI-région de Gbêkê a exhorté l’ensemble des jeunes à plus d’actions d’envergure pour le renforcement de la coopération entre les deux pays frères.
Ouattara Kifory Inza ( en face du micro)

« Chers parents, chers jeunes, la vraie fraternité est une marque déposée pour la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Nos parents ont jusque-là, préservé ce lien. Il est de notre devoir, nous jeunes de mettre tout en œuvre pour renforcer cette fraternité. Nous sommes frères et nous resterons des frères » a-t-il exhorté.

Pour rappel, le président du CNJCI, Région de Gbêkê,

est un acteur clé dans les initiatives de promotion de la cohésion sociale et de renforcement des liens d’amitié et de fraternité entre les différentes communautés ivoiriennes et étrangères vivant dans la région.

François M’BRA II

34 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *