Burkina : Santé : Le CICR dresse son bilan du premier semestre 2021

octobre 18th, 2021 | par afriktilgre@
Burkina : Santé : Le CICR dresse son bilan du premier semestre 2021
Astuce santé
0

De janvier à juin 2021, le Comité International de la Croix-Rouge (CICR), en collaboration avec la Croix-Rouge Burkinabè (CRBF), a tendu la main à plusieurs Burkinabè, pour l’amélioration de leurs conditions de prise en charge sanitaire. C’est ce qui ressort d’un rapport émanant de ladite organisation humanitaire, dont la rédaction de Afriktilgre a reçu copie.

Dans le domaine de la santé, le CICR a  apporté sur les six premiers mois de l’année 2021 un soutien continu à 9 centres de santé dans le Centre-Nord, l’Est, le Nord et le Sahel. Concrètement, 3 approvisionnements en médicaments/consommables médicaux, et en matériels médico-techniques ont été effectués par centre, 20 agents de maternité ont été formés en soins obstétricaux et néonatals d’urgence de base. Des agents de santé à base communautaire (ASBC) ont également bénéficié d’une formation sur le suivi et l’alimentation de la femme enceinte et 38 accoucheuses villageoises ont bénéficié d’un renforcement de capacités pour encourager la référence et les soins prénatals.

Dans le même élan, 151 agents de santé, 31 ASBC et 37 leaders communautaires ont été formés sur les principes éthiques relatifs à la fourniture des soins de santé dans les situations de conflit armé et 161 813 personnes ont été reçues en consultation infirmière. En outre, 18 961 femmes ont bénéficié d’un suivi prénatal,  10 007 d’entre elles ont été vaccinées contre le tétanos, et/ou ont bénéficié d’un accouchement assisté, 84 229 enfants de moins de 5 ans ont été suivis pour malnutrition et 50 492 ont été vaccinés.

La même organisation humanitaire a également soutenu en urgence,  27 formations sanitaires  dans les régions de la Boucle du Mouhoun, du Centre-Nord, de l’Est, du Nord et du Sahel. A cet effet, ce sont 2 campagnes de vaccination contre la rougeole qui ont été soutenues dans le district sanitaire de Djibo, 6 missions d’évaluation des besoins ont été effectuées dans 6 districts sanitaires, 17 centres de santé ont reçu des kits de soins de santé primaire. Onze (11) hôpitaux ont reçu des kits spécifiques de prise en charge des blessés graves et 9 membres des équipes-cadres de district ont été formés sur les principes éthiques relatifs à la fourniture de soins de santé dans les situations de conflit.

Fernand Appia

84 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *