Burkina Faso: S.O.S pour Le barrage de Péélé

mai 25th, 2020 | par afriktilgre@
Burkina Faso:                     S.O.S pour Le barrage de Péélé
Agro-pastoral
0

Péélé est un village de la commune rurale de Koubri dans la province du Kadiogo. cette localité doit sa notoriété à la pêche, la production céréalière et maraichère, des activités qui sont pratiquées par une grande majorité des habitants. Le village possède en effet le plus grand barrage de la région du centre, ce qui facilite le développement de telles activités. Cependant, une source locale que nous avons contacté le samedi 23 mai dernier, nous a confié qu’une partie de la digue du barrage a cédé depuis environ cinq ans, paralysant ainsi les principales occupations des villageois.

Une vue de la partie de la digue qui a cédé

La mème source a poursuivi en indiquant que, la mairie de la localité est allée faire le constat, mais jusque là rien n’est fait, malgré les appels pressants des populations qui ont vu leur pouvoir d’achat diminuer, à cause d’une production devenue irrégulière. Pourtant une autre retenue d’eau appelée “ancien barrage”, située dans la partie nord du monastère de Koubri, a cédé quelques années après celui de Péélé, mais sa reconstruction n’a pas pris plus de trois mois, selon les explications de notre interlocuteur sur place.

Une telle lenteur dans la reconstruction de la digue d’un barrage comme celui de Péélé n’est pas de nature à faciliter les ambitions du ministère en charge de l’agriculture, en matière de production céréalière, notamment le riz. Le 22 mai dernier à quelques kilomètre de Péélé, le premier responsable du département de l’agriculture annonçait la mise en place d’une initiative du président du Faso intitulée ” 1 million de tonne de riz”, à l’occasion du lancement de la campagne agricole de saison humide. Ce genres d’initiatives risquent de mourir dans leurs coquilles, si une grande retenue d’eau comme celui de Péélé peine à être réhabilitée, cinq ans après avoir perdu une partie de sa digue.

Sougrinoma Ismaël GANSORE

220 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *