Burkina Faso : Des Lions créent leur « tanière » à Nabadogo

juillet 30th, 2022 | par afriktilgre@
Burkina Faso : Des Lions créent leur « tanière » à Nabadogo
Le fil vert
0

Le lion Harouna Zoundi a ouvert les portes de sa ferme au Lions club Ouagadougou Action plus pour une opération de reboisement. C’était le jeudi 28 juillet 2022 à Nabadogo, localité située à moins de 70 km de Ouagadougou, dans une ambiance amicale.

Au total 102 plants ont été mis en terre par les co-auteurs léos (petits lions) et les lions de Ouagadougou Action plus. Des manguiers de type gouverneur, des arbres tangelo, des papayers, essentiellement des arbres fruitiers. Cette journée de reboisement constitue le top départ d’une série d’opérations de plantation d’arbres, conduite par le Lions club Ouagadougou Action plus, tout au long de la campagne de reforestation 2022. En choisissant de planter dans la ferme de Harouna Zoundi, past président 2018 du même club, les Lions ont voulu apporter leur contribution à la sauvegarde de l’environnement, tout en soutenant un ami qui s’illustre positivement dans l’agro-sylvo-pastoral, à en croire les explications de la présidente du mandat 2022-2023, Alimatou De Winter Toné.

La présidente du mandat 2022-2023 Alimatou De Winter Toné ( tee-shirt jaune-bleu) posant avec le lion Harouna Zoundi et les co-auteurs léos, après la mise en terre d’un manguier gouverneur.

Harouna Zoundi exploite en effet un site de plus de 2 hectares complètement clôturé avec des adductions d’eau potable à l’intérieur. Depuis une dizaine d’année, il y plante et entretient diverses variétés d’arbres sauvages et domestiques. L’engagement du Lion Zoundi n’a pas laissé indifférent Roger Tall vice-président de la commission environnement du léo club Ouagadougou Action plus. Il a laissé entendre qu’en tandem avec ses pairs, des sorties sur la ferme seront régulièrement organisées pour s’assurer du bien-être des plants mis en terre.

L’entretien débute juste après la mise en terre, et Roger Tall s’y conforme en versant un peu d’eau.

Par la suite l’hôte du jour a tiré son chapeau aux lions et léos de Ouagadougou Action plus pour avoir choisi de planter sur un site sécurisé. Il a marqué également sa disponibilité à accompagner les léos dans leurs actions de suivi.

Il faut noter que la présente « journée verte » a été une occasion pour Basile Rouamba, fils de Nabadogo, de traduire toute sa reconnaissance au Lion Harouna Zoundi, pour ses efforts en faveur du bien-être de la localité. « L’investissement que El hadj Harouna Zoundi a fait ici à Nabadogo, c’est pour notre bien-être. C’est une personne intègre qui aime tendre la main à son prochain. Pendant la saison sèche, cinquante-trois (53) femmes et six (06) hommes ont fait le maraichage dans la ferme pour nourrir leur famille. En dehors de Nabadogo, des habitants d’autres villages voisins viennent travailler ici. L’année dernière, nous avons même reçu des engrais de sa part pour fertiliser nos champs de maïs. », confie-t-il la voix étreinte par l’émotion.

Basile Rouamba habitant de Nabadogo et collaborateur direct du lion Harouna Zoundi.

En dehors des plants mis en terre dans la ferme, les lions ont ratissé large en offrant un manguier au chef de Nabadogo. Venue donner un coup de main au reboisement, la société de distribution de semences Nankosem a été aussi récompensée à travers son directeur commercial et développement, Joseph Tarama. Il est reparti chez lui avec un plant de manguier.

Le directeur commercial et développement de Nankosem ( au milieu) reçoit ici son plant des mains de Harouna Zoundi ( à droite) et Alimatou De Winter Toné ( à gauche)

Avant de replier chemin, Nankosem a renvoyé l’ascenseur à Harouna Zoundi en remettant un paquet de semence hybride de maïs baptisée LG 345. Une variété de maïs réputée pour son haut rendement pouvant aller de 8 à 12 tonnes à l’hectare, selon les explications de Joseph Tarama.

Sougrinoma Ismaël GANSORE

173 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *