Burkina Faso : Bientôt des fermes modèles automatisées pour « séduire » les jeunes

septembre 19th, 2021 | par afriktilgre@
Burkina Faso : Bientôt des fermes modèles automatisées pour « séduire » les jeunes
Agri-innove
0

Le Ministère en charge de l’Agriculture est entrain de développer des fermes modèles capables de produire en deux campagnes. C’est ce qu’a indiqué le Directeur Régional en charge de l’Agriculture du Centre-est, Amos Congo, invité ce jeudi 16 septembre 2021 au panel inaugural de la 2ème édition du Forum Afrique Grenier du Monde (FAGEM). Pour un début, ce sont 344 fermes qui seront installées à travers le pays courant 2021, confie par la suite Amos Congo avant de souligner que ce nombre augmentera au fil du temps. A en croire ses explications, il s’agit de fermes intégrées avec des plaques solaires, un système d’adduction d’eau combiné avec des capteurs pour permettre d’irriguer automatiquement l’exploitation.

Amos Congo Directeur Régional en charge de l’Agriculture du Centre-est

« Dès que la plante sent une poche de sècheresse et qu’elle a besoin d’eau pour boucler son cycle, ça se déclenche automatiquement pour pouvoir irriguer le champ sans que le producteur n’intervienne » poursuit-il, pour évoquer le caractère automatique de ces fermes modèles en gestation. Il ajoutera que la ferme modèle est dotée de toutes les technologies possibles pour permettre à un jeune de pouvoir travailler facilement. La ferme en question coute 23 millions, mais la contribution du bénéficiaire s’élève à 20%, le Ministère en charge de l’Agriculture apporte les 80%. L’apport du bénéficiaire ne se fera pas en numéraire mais en nature. Toute personne choisie pour bénéficier de la ferme modèle devra par exemple, creuser des bassins piscicoles et faire d’autres travaux sur sa ferme, informe Amos Congo.

La façade du Ministère en charge de l’Agriculture

Pour espérer profiter de la ferme modèle promue par le département Burkinabè en charge de l’Agriculture, le producteur doit avoir une superficie sécurisée d’au moins 3 ha et une capacité en eau souterraine d’au moins 7m3. Tout paysan qui pense pouvoir remplir ces conditions peut déposer sa demande auprès de la Direction Régionale de l’Agriculture des Aménagements Hydro-agricoles et de la Mécanisation de sa localité.

Sougrinoma Ismaël GANSORE

366 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *