Burkina : Environnement : L’œuvre du « vieux » Yacouba Savadogo perpétuée par son fils

juillet 25th, 2022 | par afriktilgre@
Burkina : Environnement : L’œuvre du « vieux » Yacouba Savadogo perpétuée par son fils
Le fil vert
0

Des graines d’arbres de diverses espèces locales utilitaires ont été mises en terre le samedi 23 juillet 2022 au sein du « Bangre Raaga », la célèbre foret du prix Nobel Alternatif 2018, Yacouba Savadogo. L’œuvre est de l’association Arbres et Arbustes (A2A) dirigée par son fils Loukman Savadogo.

Près de 400 personnes se sont mobilisées le weekend écoulée autour de l’association Arbres et Arbustes (A2A) pour une vaste opération de semailles dans la foret du champion de la terre 2020, Yacouba Savadogo. Des graines d’environ huit espèces d’arbres, comme le Adansonia digitata (baobab), le Combretum micranthum (kinkéliba), ont été mises en terre sur ce site emblématique situé à Gourga, secteur 15 de la ville  de Ouahigouya au nord du Burkina Faso. A2A a opté pour l’ensemencement après avoir constaté que les semis directs offrent plus de satisfaction que la mise en terre de jeunes plants, explique d’entrée de jeu son président Loukman Savadogo.

Si les graines mis en terre résistent de telles clairières disparaitront progressivement dans la foret du “vieux” Yacouba Savadogo. CP: Malpop

 Il a poursuivi en indiquant que dans cinq jours, certaines graines germeront si la foret est arrosée par une bonne pluie. En initiant cette activité éco-citoyenne, l’association arbres et arbustes vise un double objectif. Renforcer la couverture végétale du « Bangre Raaga » et préserver des espèces en voie de disparition dans la région du nord, à l’instar du Ximenia americana utilisé dans la zone pour traiter les ulcères et bien d’autres maladies.

L’aridité du sol dans la zone n’a pas eu raison de la détermination de A2A et ses soutiens. CP: Malpop

 Parmi les nombreuses personnes venues apporter leur soutien figure Mahamoudou Ouédraogo, professeur d’anglais au lycée professionnel de Ouahigouya. Convaincu que les arbres améliorent les conditions de vie de l’homme, Mahamoudou Ouédraogo nous a confié que sa présence aux cotés de A2A est une occasion d’apporter sa contribution à la construction d’un Burkina Faso plus boisée, donc résilient aux changements climatiques. Ayant travaillé en tandem avec Loukman Savadogo sur des actions en faveur de l’environnement, il a ajouté que la détermination du fils du « vieux » Yacouba Savadogo est un gage d’assurance d’un bon suivi des graines mis en terre.

Mahamoudou Ouédraogo a semé des graines de Adansonia digitata (baobab). CP: Afriktilgre

Malgré sa situation de personne déplacée interne, Salamata n’est pas restée en marge de l’appel de l’association arbres et arbustes. Elle a semé des graines de quatre espèces, pour marquer son soutien à la préservation des arbres. El hadj Ousseni Ouédraogo président de l’association Manegda de Aourèma (village de la commune de Ouahigouya) n’a pas voulu aussi se faire conter l’évènement. Ami d’enfance du prix Nobel Alternatif 2018, l’homme a effectué le déplacement à Gourga pour réaffirmer son attachement à l’arbre.

Loukman Savadogo ( à gauche) remettant un plant de baobab à El hadj Ousseni Ouédraogo. CP: Afriktilgre

 Il faut noter que la journée a pris fin avec une séance de remise de plants à une douzaine d’associations venues prêter main forte à A2A. L’association Arbres et Arbustes a été créée le 24 novembre 2021.  Son ambition est de créer des bosquets dans les villages pour contrer l’avancée du désert.

Retrouvez sur notre chaîne YouTube, un aperçu de la journée de semaille.

Sougrinoma Ismaël GANSORE

435 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *