AGROECOLOGIE et systèmes alimentaires au Nord du Burkina : « Natwe 22 » lancé à Niessega dans le Zondoma

avril 30th, 2022 | par afriktilgre@
AGROECOLOGIE et systèmes alimentaires au Nord du Burkina : « Natwe 22 » lancé à Niessega dans le Zondoma
Agri-innove
0

Le 27 avril 2022 à l’antenne de l’ONG ARFA (Association pour la Recherche et la Formation en Agroécologie) à Niessega dans la commune de Gourcy, le Conseil National de l’Agriculture Biologique (CNABio) a organisé un atelier de lancement du projet “Natwe 22”. C’était en présence des autorités politiques et administratives de la localité, leaders d’opinions, les représentants des ONG partenaires et des bénéficiaires du projet.

Le projet <<Natwe 22>> est lancé.

C’est le représentant de la région du Nord à l’Assemblée législative de la Transition, Sayouba Bonkoungou, qui a prononcé le mot de bienvenu aux participants à l’atelier de lancement du projet “Natwe 22” (Vivre ensemble) d’un coût global de 26 millions de F CFA. Saluant le choix des villages de Boogo, Niessega et Reingba pour la mise en œuvre du présent projet, il s’est par la suite engagé à soutenir les différents acteurs chargés de l’exécution des travaux sur le terrain. Le président de l’ONG ARFA, par ailleurs président d’honneur du CNABio, Mathieu Savadogo a poursuivi en indiquant que la mise en œuvre de « Natwe 22 » couvrira les régions du Centre, du Centre-Ouest, du Nord et du Plateau central sur une période d’un an. Natwe est un projet basé essentiellement sur les aspects de dialogue et de communication à la base et part des acquis préalables, ce qui explique le choix de Niessega, un village qui pratique l’agroécologie depuis 15 ans avec l’ONG ARFA, pour le lancement du projet, confie Mathieu Savadogo.

Mathieu Savadogo président d’honneur du CNABio ( à droite) et Sayouba Bonkoungou représentant de la région du Nord à l’ALT ( au milieu) ont rehaussé l’éclat de la cérémonie de lancement de Natwe 22.

Cette expérience d’une quinzaine d’années, les acteurs de l’agroécologie dans le village la mettront au profit du projet, ajoute-t-il. Même si les communautés de Niessega sont dans la dynamique de l’agroécologie depuis plus d’une décennie, le président de ARFA a attiré l’attention sur le fait qu’en matière de transition agroécologique, « on cherche toujours à améliorer les choses, à innover ». Raison pour laquelle il estime que le projet Natwe vient renforcer l’esprit du dialogue et de la communication au sein des communautés locales. Ce qui, de son point de vue, profitera au vivre ensemble dans la paix et pour le développement.

Vers la création des systèmes alimentaires durables

Pour les trois villages, le projet lancé vient consolider donc les acquis en matière d’agroécologie, de formation et au niveau matériel. Même si la zone d’intervention du projet parait défavorisée par le climat et pour la nature des sols, l’on doit transformer les conditions difficiles en opportunités pour opérer des transformations qualitatives au profit des populations.

Une vue de quelques participants à l’atelier de lancement du projet.

A l’issue du partage d’informations sur le projet Natwe et les modalités pratiques de sa mise en œuvre, les participants ont discuté des activités à mener en synergie avec les initiatives locales de développement et ont défini les responsabilités des parties prenantes au projet pour une mise en œuvre facilitée. A entendre le formateur, Souleymane Yougbaré du CNABio, les résultats attendus après cet atelier de lancement sont : l’appropriation du projet par les participants dans les localités de Niessega et Reingba, la claire définition de ses composantes et des modalités de sa mise en œuvre, ainsi que la définition claire des responsabilités des parties prenantes.

A terme, ce projet devra contribuer au développement des systèmes alimentaires durables par les producteurs de ses zones d’intervention, impulser un mouvement social à même de générer la transparence en matière de gouvernance, de justice et de cohésion sociale et impliquer les jeunes aux processus de développement.

Lonsani Sanogo

271 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *