Situation Alimentaire et Nutritionnelle au Burkina : Le CPSA évalue pour mieux préparer les ripostes

novembre 18th, 2019 | par afriktilgre@
Situation Alimentaire et Nutritionnelle au Burkina : Le CPSA évalue pour mieux préparer les ripostes
Agro-pastoral
0

Le Comité de Prévision de la Situation Alimentaire et Nutritionnelle (CPSA) tient depuis ce matin sa deuxième session de l’année 2019 au Ministère de l’Agriculture et des Aménagements Hydro-agricoles (MAAH). Cette deuxième rencontre, intervenant au terme de la campagne agropastoral 2019-2020, vise à alerter précocement les éventuelles crises alimentaires et nutritionnelles.

La deuxième session de l’année 2019 du comité de prévision de la situation alimentaire et nutritionnelle, qui a ouvert ses portes ce lundi 18 novembre 2019 au MAAH, a pour but de valider les productions agricoles prévisionnels de la campagne agropastorale 2019-2020, les bilans céréaliers, alimentaires et fourragers ex-post 2018-2019 et prévisionnels 2019-2020, la cartographie de l’insécurité alimentaire courante et projetée ainsi que l’estimation des populations vulnérables. Avant le début des travaux de cet atelier qui va durer deux jours, le premier responsable de département de l’agriculture, Salifou Ouédraogo a salué la détermination et la bravoure des acteurs du monde rural qui ont travaillé cette année dans un climat d’insécurité aggravée par des poches de sècheresses.

Le ministre de l’Agriculture et des Aménagements Hydro-agricole Salifou Ouédraogo a présidé l’ouverture de l’atelier

 Il a précisé aussi qu’il est tout à fait logique d’évaluer en fin de campagne la situation alimentaire et nutritionnelle, afin de prévenir et de gérer les éventuelles crises alimentaires et nutritionnelles qui viendraient à être constatées, à travers des preuves chiffrées. Au regard de la pertinence de cette deuxième session du CPSA, le ministre a invité les participants à faire preuve d’assiduité, d’objectivité, d’esprit critique et de rigueur tout au long de leurs travaux, pour que les conclusions qui en seront issues éclairent les décideurs sur l’issue de la campagne agropastorale et les perspectives alimentaires et nutritionnelles qui en découleraient.

Sougrinoma Ismaël GANSORE

29 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *