Lancement JPLB 5 : Les acteurs à la conquête du marché local

octobre 11th, 2020 | par afriktilgre@
Lancement JPLB 5 : Les acteurs à la conquête du marché local
Agro-pastoral
0

Le site du Gouvernorat de Banfora a abrité le samedi 10 Octobre 2020 la cérémonie de lancement de la 5ème édition des Journées promotionnelles du lait local de Banfora (JPLB). La présente édition est placée sous le thème : “Amélioration génétique, la maitrise de l’eau pour la production fourragère de contre-saison et le développement des marchés pour stimuler la croissance des unités de transformation du lait dans les Cascades”. Elle vise à apporter de la valeur ajoutée au lait local et à conquérir le marché local.

Le Burkina Faso et particulièrement la région des Cascades dispose d’un important potentiel laitier qui reste encore sous-exploité, peu développé et moins connu. Une situation à laquelle veut remédier l’Association pour la Promotion de l’ Elevage au Sahel et en Savane (APESS) et la Plateforme d’innovation lait de Banfora (PIL-B) à travers l’organisation des Journées promotionnelles du lait local de Banfora (JPLB). Cadre promotionnel du lait dans la région des Cascades, les JPLB accordent une place de choix aux acteurs de la filière afin de leurs permettre de faire découvrir leurs produits, d’échanger sur des problematiques, de discuter avec les visiteurs et de nouer des partenariats.

Conscient de l’importance de cet évènement, le Président international de l’APESS, l’Emir de Barbolé traduit toute sa reconnaissance aux autorités de la région des Cascades pour la confiance apporté à l’organisation de ces activités. Par la même occasion, il les invite à soutenir la PIL-B et la COTRALAIT qui ont pu générer des activités génératrices de revenus dans la région.

La production et la commercialisation du lait au Burkina Faso fait parti intégtante de l’économie et du mode de vie des familles d’éléveurs. Selon Moussa Koné, Président Nationale de la chambre Nationale d’agriculteurs du Burkina Faso, Représentant des parrains, le thème choisi est non seulement pertinent mais aussi justifié. Il résoud parfaitement les goulots d’étranglement et les enjeux de la filière lait local.

<Un soutien à la filière du lait local implique de combiner les actions de politiques agricoles et industrielles au niveau de la production et de la transformation et de mener une politique offensive de produits à base du lait local >, rappelle t-il avant d’exhorter l’ensemble des acteurs à redoubler d’effort pour une productivité et une compétitivité plus accrue du lait local.

Les JPLB témoignent à suffisance la volonté des acteurs à faire de cette filière un des piliers du développement économique et de la sécurité alimentaire au Burkina Faso, souligne Aminata Sorgho, Haut-Commissaire de la province de la Comoé, Présidente de la cérémonie.

<<La transformation du lait dans la region des cascades est passé de 750 litres en 2016 à plus de 2000 litres par jour en 2020. Aussi avons nous noté une diversification des produits laitiers à savoir le lait pasteurisé, le yaourt, la crème, le gapal, le fromage, le savon, les pommades…>>, se félicite le Haut – Commissaire de la province de la Comoé.

Aminata Sorgho, Haut-Commissaire de la province de la Comoé, Présidente de la cérémonie, invite les acteurs à tirer tout l’avantage de ces journées.

Elle invite les acteurs à tirer tout l’avantage de ces journées, à profiter de la présence des partenaires techniques, des chercheurs, des universitaires, des ONG pour des échanges fructueux dans l’objectif d’élaborer de nouveaux partenariats, mais aussi à saisir cette opportunité pour sensibiliser davantage les éléveurs à une meilleure productivité en toute saison.

C’est par une visite des stands et des remises de récompenses aux meilleurs acteurs de la régions des Cascades que s’est achevée la cérémonie. Toutefois, Les JPLB referment leurs portes le dimanche 11 octobre 2020.

Fernand Appia

216 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *