Initiative Gounghin Fraternité : De l’Hygiène et du Sang pour les malades

février 24th, 2020 | par afriktilgre@
Initiative Gounghin Fraternité :                           De l’Hygiène et du Sang pour les malades
Astuce santé
0

Le Centre Médical Urbain (CMU) de Gounghin a reçu, le samedi 22 février 2020, un coup de balai de la part de la part de l’initiative communautaire baptisée « Gounghin Fraternité ». Au-delà de nettoyer le CMU, ce rassemblement de jeunes des ex secteurs 8 et 9 de Ouagadougou a procédé aussi à un don de sang, afin de sauver des vies.

Ne dit-on pas souvent que la santé passe avant tout par la propreté. Cette règle de vie, les jeunes de Gounghin l’ont bien compris, en initiant une activité de salubrité ce samedi 22 février dernier au sein du CMU de Gounghin. Selon le porte-parole dudit rassemblement de jeunes, Donald Soudre, cette initiative de nettoyage est une façon pour la jeunesse de Gounghin d’apporter un soutien à sa communauté. Pour ses premières actions Gounghin Fraternité a décidé d’avoir une approche santé, la base de toute vie épanouie, selon Donald Soudre. Par la suite, Arnaud Sirima membre de l’initiative Gounghin Fraternité a laissé entendre que leur activité n’a aucune coloration politique. « Nous l’avons fait parce que nous sommes des jeunes du quartier. Nous estimons que chacun doit nettoyer devant chez lui, voilà pourquoi avons décidé de nettoyer le CMU de Gounghin » a-t-il déclaré.

Arnaud Sirima membre de l’initiative Gounghin Fraternité

Du coté des responsables du centre de santé, la joie était perceptible sur les visages.  Et ce n’est pas le major du dispensaire Sessouma Ze Pascal qui dira le contraire. Lui qui a affirmé que, cette opération « mana mana » vient résoudre les problèmes de salubrité que son service rencontre souvent. Il a profité pour inviter d’autres jeunes à emboiter le pas à Gounghin Fraternité.

Le major du dispensaire, Sessouma Ze Pascal, a salué à sa juste valeur l’initiative des jeunes de Gounghin

A l’issue du nettoyage, les jeunes se sont dirigés vers l’école Gounghin sud protestant ou des agents du Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) les attendaient. Sur place, Dame Yolande Ouédraogo, agent du CNTS, nous a confié que son équipe espère repartir avec une soixantaine de poche de sang. Un stock qui, selon elle, contribuera à approvisionner son service par rapport à la demande en sang. Il faut noter que pour le nettoyage, les jeunes de Gounghin ont reçu un soutien en matériels (back à ordure, brouettes, râteaux, balais) de la part de la mairie de Ouagadougou.

Sougrinoma Ismaël GANSORE

104 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *