Cameroun : Flavien Kouatcha veut booster les rendements agricoles grâce à l’aquaponie.

janvier 8th, 2020 | par afriktilgre@
Cameroun : Flavien Kouatcha veut booster les rendements agricoles grâce à l’aquaponie.
Agro-pastoral
0

Patron de la start-up Save Our Agriculture, l’ingénieur agricole Camerounais, Flavien Kouatcha a développé l’aquaponie comme un moyen efficace pour booster l’agriculture dans son pays. Il fabrique et commercialise depuis son siège à Douala, les unités aquaponiques à des professionnels et des particuliers.

Agé de 29 ans, Flavien Kouatcha a lancé en 2015, Save Our Agriculture, une start-up spécialisée dans l’utilisation de l’aquaponie, une méthode agricole peu connue dans son pays.  Selon le passionné d’agriculture, l’aquaponie est un système qui consiste à utiliser le même dispositif pour faire de l’agriculture et de l’élevage de poissons. Ce système ne requiert pas l’utilisation d’engrais. 

Cette méthode agro-aquacole moderne, en plus d’être écologique, est très économique. D’ailleurs, Flavien Kouatcha ne tarit pas d’éloges à son égard. « Avec le changement climatique de ces temps, l’aquaponie est une solution purement actuelle, car elle permet de cultiver des plantes en utilisant 10% de la quantité d’eau que nécessite les méthodes d’agriculture conventionnelle. Le rendement peut atteindre 3 à 4 fois la quantité que génère les méthodes classiques », a-t-il précisé.

Une vue d’un système d’aquaponie

Depuis cinq ans, sa société a commercialisé plusieurs centaines de kits d’aquaponie  auprès des professionnels et des particuliers. Le prix des kits oscille entre 80 mille et 600 mille francs CFA l’unité et est fixé en fonction de la taille du kit ou du besoin des clients.

En plus de vouloir vulgariser la culture aquaponique dans les métropoles, l’entrepreneur veut démontrer sa plus-value en comparaison à l’agriculture classique ou traditionnelle dans les zones urbaines. Il souhaite également, contribuer à la relance et à la modernisation du monde agropastoral.

  La start­-up dont le chiffre d’affaires était estimé à 58 millions de F CFA en 2018, emploie une dizaine de jeunes de moins de 30 ans. Avec les membres de son équipe, Flavien Kouatcha pratique aussi l’élevage et cultive des légumes dans plusieurs régions du Cameroun.

Pour ce jeune entrepreneur, la conquête de terres arables est le principal défi à relever pour faire émerger l’agri-entreprenariat dans son pays.

Fernand Appia

35 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *