Burkina Faso : L’Etat durcit le ton contre les constructions dans les zones inondables

juillet 22nd, 2020 | par afriktilgre@
Burkina Faso :                                L’Etat durcit le ton contre les constructions dans les zones inondables
Le fil vert
0

Le premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a échangé ce 21 juillet 2020 avec les gouverneurs des treize régions du Burkina Faso sur les actions à mettre en œuvre pour permettre aux populations de passer une saison hivernale paisible. La question de l’enrôlement des enfants dans les rangs des groupes terroristes et du respect des  mesures de luttes contre la Covid 19 a été également abordée.

Le ministre d’Etat ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, Simeon Sawadogo, a fait le point de la rencontre en rappelant d’entrée de jeu que, les prévisions météorologiques au niveau internationale  annoncent une pluviométrie abondante sur le Burkina Faso. Pour cela, le premier ministre a rencontré les gouverneurs et les ministères en charge de la protection civile et de l’action sociale pour donner des instructions sur les mesures de précautions à adopter au niveau régional, provincial, communal etc., contre les eaux des pluies diluviennes, poursuit Simeon Sawadogo. Par la suite il a laissé entendre que, le chef du gouvernement a ordonné aux gouverneurs et aux maires d’empêcher les populations de construire sur les zones inondables.

Le ministre d’Etat, Simeon Sawadogo ( en ensemble bleu et blanc) a fait le point de la rencontre aux journalistes

«  Vous avez des zones inondables ou les gens depuis dix ans quinze ans vingt ans sont là-bas. La pluie vient les trouver, ça tombe ils reconstruisent. Ils prennent des parcelles avec les maires, mais ils ne vont pas investir. Donc on doit avoir une position ferme vis-à-vis de ces comportements et c’est ce que le premier ministre a rappelé, tant aux gouverneurs en tant que coordonnateurs de l’action gouvernementale au niveau régional, mais également aux maires parce que l’Association des Maires du Burkina Faso (AMBF) était présente » explique le ministre de l’administration territoriale et de la decentralisation. Simeon Sawadogo a ajouté qu’il a été demandé aux participants de travailler à ce que les voies par lesquelles l’eau circule ne soient pas bouchées.

En cas de catastrophe, le rapporteur du jour a laissé entendre que des moyens ont été dégagés pour assurer la lutte. En ce qui concerne la question de la maladie à coronavirus, le ministre d’Etat a déclaré que le premier ministre a invité les comités regionaux de lutte contre la Covid 19 à rester vigilants, puisque le virus existe toujours. Le cas des enfants sans parents qui errent a été également à l’ordre du jour. Sur ce point, Simeon Sawadogo a confié que les gouverneurs ont reçu ordre de mieux surveiller la circulation des enfants, afin qu’ils ne soient pas récupérer par les groupes terroristes pour combattre à leurs côtés.

Sougrinoma Ismaël GANSORE

575 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *