Burkina Faso : Bientôt une carte professionnelle pour les agriculteurs

février 12th, 2020 | par afriktilgre@
Burkina Faso :             Bientôt une carte professionnelle pour les agriculteurs
Agri-innove
0

Au cours de la célébration de la 2ème Journée Mondiale des Légumineuses, intervenue le lundi 10 février 2020 à Réo, le président de la Chambre Nationale d’Agriculture ( CNA), Moussa Koné, a annoncé une vaste campagne d’enregistrement des exploitations agro-sylvo-pastorales bouclée par la délivrance de cartes professionnelles d’agriculteurs.

Le 10 février dernier dans la commune de Réo, le président de la Chambre Nationale d’Agriculture a confié à notre micro que, le chantier qui tient à cœur son institution est de travailler à cartographier l’ensemble des acteurs du monde rural. Pour arriver à cette organisation, Moussa Koné a laissé entendre que la CNA se bat actuellement pour opérationnaliser le décret portant enregistrement des exploitations agro-sylvo-pastorales, halieutiques et fauniques adopté en conseil des ministres, afin que les acteurs du monde rural puissent avoir des cartes professionnelles d’agriculteurs.

Moussa Koné président de la CNA

Après l’opérationnalisation du décret, le patron du CNA dit avoir besoin de moyens roulants, financiers et techniques pour la sensibilisation, l’information, l’enrôlement des acteurs à la base (au niveau village, département, province région), l’enrôlement de toutes les organisations professionnelles qui excellent dans le domaine agro-sylvo-pastorale halieutique et faunique etc.

A en croire le président de la CNA, cette carte professionnelle facilitera l’intervention des projets et programmes, sans oublier qu’elle permettra aux premiers responsables du monde rural d’attester réellement que 80% de la population Burkinabè est agriculteur. « Aujourd’hui on le dit, 80% de la population Burkinabè est agriculteur, mais on a quelle preuve matérielle pour dire que ces 80% sont vraiment des agriculteurs. Il n’y a que le document d’identification comme la carte professionnelle d’agriculteur qui pourra nous donner cette certitude. » précise Moussa Koné.

Au titre des avantages que la carte professionnelle d’agriculteur procurera à son détenteur, il a ajouté également la possibilité de bénéficier de la subvention de l’état (la loi donne un certain nombre de possibilités de financement aux agriculteurs) et de certains financements comme celui de la Banque Agricole.

Sougrinoma Ismaël GANSORE

130 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *