Amélioration de la Production Animale : Chercheurs-Vulgarisateurs-Producteurs en discutent à Ouagadougou

juillet 27th, 2021 | par afriktilgre@
Amélioration de la Production Animale :  Chercheurs-Vulgarisateurs-Producteurs en discutent à Ouagadougou
Agro-pastoral
1

Il s’est ouvert hier 26 juillet 2021 à Ouagadougou, un atelier de concertation entre chercheurs vulgarisateurs et producteurs en vue de renforcer la collaboration qu’entretient ces différentes composantes, pour dynamiser le secteur de l’élevage. Ce cadre d’échanges initié par le département Burkinabè de l’élevage est focus sur la problématique de l’alimentation et de la nutrition animale, avec l’appui de chercheurs de l’Université de Floride.

Au Burkina Faso, le secteur de l’élevage souffre du faible niveau de transfère des techniques et technologies éprouvées dû à l’affaiblissement des liens entre les services de vulgarisation et les instituts de recherche. Le présent atelier de trois jours, qui se tient entre Ouagadougou et Ziniare, vise donc à renforcer ces liens. a d’entrée de jeu indiqué qu’il est important que, régulièrement, la recherche mette à la disposition de son département, des outils de production améliorés capables de booster la compétitivité du sous-secteur de l’élevage. La nutrition animale étant le sujet phare de cette rencontre d’échanges, la ministre déléguée en charge de la recherche Maminata Traoré/Coulibaly a laissé entendre que, son institution dispose de résultats concluants en matière d’alimentation pour animaux, qui seront présentés au cours des travaux.

Tegawendé Modeste Yerbanga ministre en charge de l’élevage

Il faut noter qu’à la suite de la présentation des technologies et innovations sur la thématique de l’alimentation et de la nutrition animale, les participants discuteront des stratégies de diffusion à grande échelle de ces résultats de recherche, avant de proposer une planification de la formation des agents vulgarisateurs sur l’utilisation d’un logiciel de rationnement des rations équilibrées et à moindre coûts pour les petits ruminants.

professeur Adesogan Adegbola de l’Université de Floride

À cet atelier de concertation prend part une délégation de chercheurs venue du pays de l’oncle Sam. A cet effet, le professeur Adesogan Adegbola de l’Université de Floride a promis de poursuivre ses efforts de recherche, afin de développer des solutions à long terme pour le l’élevage au pays des Hommes intègres. Adesogan Adegbola travaille depuis 2016 avec le Burkina Faso sur plusieurs solutions, la nutrition animale notamment. Pour finir, le ministre de l’élevage a souhaité que ce cadre d’échanges soit péren, pour permettre de jauger périodiquement les résultats de la recherche pouvant améliorer la compétitivité du sous-secteur de l’élevage.

Sougrinoma Ismaël Gansore

222 vues

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *